Sortie du 4 décembre 2019 : Sur les hauteurs de Wittersdorf

En ce froid mercredi de décembre, ce sont 27 vaillants randonneurs qui voulaient apprécier le franc soleil dans les collines sundgauviennes.
Le périple débute avec un coup d’œil à la ‘’Méridienne’’ accrochée au mur de l’église, cadran solaire particulier indiquant le midi solaire. Ceci était fort utile au 19e et début du 20e siècle pour régler les montres.
Puis ce fut le chemin de mémoire au-dessus de Wittersdorf et Emlingen, en hommage aux 1000 soldats tués (français et allemands) sur ces collines à la mi-août 1914. De nombreux panneaux donnent des détails et des noms relatifs à ces batailles dont les circonstances de la blessure mortelle du Général Plessier. Un bunker allemand ‘’Blinkstelle’’ nous intrigue : le panneau nous dit qu’il était dédié à la communication par signaux lumineux entre les unités de la zone pour échange d’informations (plus difficile à empêcher que le téléphone par câble).
Nous découvrons dans un recoin du parcours des bâtiments fantômes, mais zut, ce ne sont pas des manoirs, mais d’anciens fours à chaux arrêtés en 1954 et sans doute les habitations de leurs gardiens et du ou des chaufourniers (conducteurs de four à chaux).
Notre chemin continue en forêt et passe en balcon sur les hauteurs de Walheim. Ici, le soleil a dégelé le sol, si bien que la boue colle à nos chaussures, avant de redescendre sur Wittersdorf par le chemin empierré emprunté au début du parcours.
7,5km – 176m de dénivelé positif – Temps clair, de 0 à 4 degrés.
Texte Georges – Photos Georges, Jean-Marie, Jean-Noël, Huguette