Sortie du 18 septembre 2019 : Le Bonhomme, Tête des Faux, Tête des Immerlins, Col du Calvaire.

Au départ du Bonhomme, nous concertons sur les couches à mettre sur le dos car il fait beau mais pas très chaud.
Nous sommes partis de suite en montée, direction l’Etang du Devin. Celui-ci est pratiquement à sec, envahi par des algues et se transforme en tourbière.
Nous sommes sur le chemin des anciens abris et installations datant de la Grande Guerre. Nous passons devant le cimetière Kahm aménagé en terrasses. Plus loin, les vestiges de la gare d’arrivée du téléphérique partant de Lapoutroie et la gare de départ du funiculaire vers la tête des Faux.
Une petite descente pour souffler un peu, et c’est reparti pour une sacrée montée vers la roche du Corbeau (1146 m). Nous décidons de poursuivre la rando avant le pique-nique bien que l’heure du déjeuner soit largement dépassée, mais nous préférons mettre derrière nous la dernière montée. Tout au long du parcours, nous pouvons voir que la montagne est truffée de bunkers, de tranchées, de trous d’obus, galeries et tunnels…
C’est assis sur quelques troncs d’arbres face au cimetière militaire Duchesne que nous reprenons des forces avec les différentes victuailles emportées avec nous.
La fraîcheur du jour nous encourage à reprendre rapidement la rando, direction le Col du Calvaire, par le chemin un peu plus long (anneau jaune) mais en faux plat.
Au col, il y a beaucoup de voitures (les » randonneurs » touristes). Un gros chantier est en cours, pour construire un circuit de luge d’été sur les pentes du domaine skiable du Lac Blanc.
A partir de ce moment, nous entamons le retour, descente d’abord en pente douce, puis nettement plus marquée vers la fin. Nous rejoignons le GR5 (32) et finissons sur même chemin que le matin.
Encore un belle rando concoctée par notre guide Denis.
15 km – 520 m de dénivelé positif – 12 participants
Texte Huguette -Photos Jean-Noël, Huguette

Tête des Faux. C’est là qu’eut lieu la première grande bataille des Vosges au tout début de la guerre de 14, entre décembre 1914 et février 1915, laissant sur le terrain des milliers de morts et de blessés… pour rien. La folie des hommes…
Un site qui retrace l’histoire du Secteur mémoriel de la Tête des Faux
http://www.paysages-et-sites-de-memoire.fr/site/la-tete-des-faux/