Marche du 6 Décembre 2017 – OELENBERG

Nous étions 30 pour notre habituelle balade, avant Noël, autour de l’Oelenberg. Lieu de départ, le parking de l’Abbaye. Depuis plus de neuf siècles, l’abbaye d’Œlenberg, seule survivante des nombreux monastères d’hommes que comptait jadis le pays, maintient en Alsace la grande tradition monastique. Située sur une des dernières collines du Sundgau, à 15 km à l’ouest de Mulhouse, l’abbaye a partagé les joies et les malheurs de cette région. Depuis plusieurs années, il y a diverses rénovations en cours pour améliorer le cadre de vie et le rendre plus conforme aux besoins et aux normes d’aujourd’hui. Après quelques autres travaux en étude, il sera peut-être possible, un jour, d’ouvrir au public quelques « trésors » historiques et culturels du monastère. Nos pas nous mènent à une chapelle au milieu des champs. Elle a été construite en commémoration du village détruit de Deckwiller au XVIème siècle. Nous continuons notre parcours et arrivons à Schweighouse où nous avons pu faire un tour à l’intérieur de l’église St Nicolas : L’Eglise paroissiale du 18e siècle se situait à l’emplacement de l’actuel cimetière. On y voyait les pierres tombales de Jacques Léon de Hack (1560) et d’Auguste Waldner de Freundstein (1760). Après l’incendie de 1867, un nouvel édifice fut élevé sur la place du village. Détruit en 1914-1915, il est réédifié en 1925 dans le même esprit, mais avec des modifications importantes quant aux piliers de la nef (désormais alternance de colonnes et de piliers) et au couvrement. Le clocher est également d’un parti différent. Nous continuons notre route et nous engageons sur le chemin du retour vers l’Abbaye où nous voulons faire quelques achats en prévision des « Bredelas » de Noël. Nous avons passé un excellent après-midi dans un beau décor hivernal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.