Marche du 11 Octobre 2017 – FRENZ

La Vallée de Thann au soleil, vue du haut de Felsach. Les chaussures de rando enfilées, le responsable de section rappelle aux 23 marcheurs du jour que pour la sécurité de chacun il faut respecter des règles : rester groupé, s’aider mutuellement, avertir le serre-file si on doit s’arrêter, etc… Le Frenz est une petite station de ski sur le ban de la commune de Kruth, au calme à 750m d’altitude. Outre 2 gîtes, il y a surtout de belles résidences secondaires que nous découvrons en démarrant la rando. Au détour du chemin forestier, nous passons devant un énigmatique abri ‘’Otto STREIT’’. Il semble que ce soit un industriel passionné de chasse établi à Clerval dans le Doubs (qui aurait env. 100 ans à ce jour) et ex-patron d’une compagnie de fabrication mécanique qui porte son nom (dirigée par son fils). Peu après, 4 marcheurs décident de prendre un raccourci à gauche vers les chaumes de Vinterges sous la conduite de Roland. Les 19 autres prennent à droite direction le Petit Ventron. Bientôt ils en entament la montée plutôt raide et directe. Quelques soupirs mais on y arrive ! (Altitude 1155m). La pause pique-nique aura lieu après une brève descente et montée : la falaise sommitale de la Tête du Chat Sauvage (1153m) s’y prêtera avec une belle vue sur la vallée. L’estomac calé, c’est reparti, toujours en forêt, genre montagnes russes. L’abri à côté de la chaume Vinterges doit être bien lorsqu’il fait très chaud (entre les arbres à 50 m des chaumes). Nous retrouvons des pâtures dans la montée vers le haut de Felsach , point culminant de la journée à 1161m. 4 beaux chevaux de trait y viennent renifler nos sacs à dos. La descente nous amène à la ferme-auberge du Felsach. Nous apercevons 30 m plus loin les 4 collègues qui avaient pris le raccourci. Chouette la douceur, la vue, le soleil sur la terrasse de l’auberge, avec une boisson bien sûr. La suite de la descente sera surtout sur les prés des pistes de ski, dans un peu de boue d’une source qui s’étale, pour se terminer sur un chemin de pierre puis d’enrobés nous menant au parking des skieurs. Après cette belle journée, tous apprécient le moelleux des sièges des véhicules qui nous y attendent… Après le 1er virage, nous voyons des touristes arrivant à l’hotel de Frenz : ils ont bien raison d’apprécier le bon air de l’automne vosgien et le charme de ce hameau. Une belle journée, de beaux paysages et de la bonne humeur. (Texte Georges)

Laisser un commentaire