Sortie familiale – 15 Mars 2017 – Schlierbach

Le printemps est là. Pour cette sortie de fin de saison nous avons choisi un circuit autour de Schlierbach avec un déjeuner en commun. Pour la balade, par une belle journée printanière, nous étions 17 à prendre le départ depuis le parking de la salle polyvalente de Schlierbach. C’est en 877 que l’on trouve la première mention de Slierbach dans un document daté du 15 avril 877. Slier signifierait marécage ou limon. La terminaison bach permet de dater le village de l’époque des Francs, qui occupèrent le Sundgau au VIIème siècle. La construction du clocher de l’église date de 1576. Nous empruntons un chemin à travers champs et forêt qui nous mène vers l’ancienne tour, au sommet de la colline de Dietwiller, vestige de l’église primitive de la fin du 13ème siècle. Chaque année s’y déroulait un pèlerinage à Saint Wendelin – cette situation changea lors de la construction de la nouvelle église paroissiale au centre du village, en 1881. Un ancien ossuaire renferme les statues d’un Mont des Oliviers sculpté par un artisan du village au 18ème siècle. Nous poursuivons, toujours dans un beau décor de nature qui s’éveille, vers Landser où nous pouvons voir quelques belles maisons typiques de notre Alsace et où nous nous nous arrêtons devant la maison où est né Jean-Noël (émotion !), nous passons devant une grande bâtisse qui était l’ancienne poste. Nous amorçons notre retour vers Schlierbach et apercevons la Chapelle des Malgrés-Nous qui date de 1970 et a été érigée à la suite d’un vœu fait par Xavier Wintzer lorsqu’il était prisonnier au camp d’Odessa en 1945. Nous arrivons au lieu choisi pour notre déjeuner qui se déroule au Restaurant La Fourchette. Nous sommes accueillis avec beaucoup de convivialité. Le déjeuner se déroule dans la nouvelle salle, très spacieuse et décorée avec goût et le service est parfait. Une belle tablée de 22 personnes, de la bonne humeur, des rires et un excellent menu composé d’un potage aux ravioles et pailleté de truffes, d’une salade gourmande avec magret fumé et copeaux de foie gras, d’un suprême de pintade pour certains et d’un cordon bleu au munster pour d’autres et pour terminer un café gourmand. C’est une adresse à recommander. C’était une belle journée, nous sommes prêts pour la nouvelle saison de randonnées. Merci à Angèle et Jean-Marie pour l’organisation.