Sortie raquettes du 23 Janvier 2017 – Blauen

Hôtel restaurant et antenne du Blauen – Mi-janvier, la neige était enfin arrivée sur les sommets voisins. Les bulletins météo (et les webcams) disaient qu’il faisait beau là-haut tandis que le brouillard et le froid vif devenaient pénibles ici-bas. C’était l’occasion d’aller marcher dans la neige en raquettes !

La proposition du samedi matin de s’y coller le lundi a eu une réponse favorable de 6 séniors. C’est parti à 9h00 pour le massif du Blauen. Un arrêt à Müllheim au magasin de sports Schmitt a permis de louer les 4 raquettes qui nous manquaient. La route était bien dégagée et le soleil fut de la partie dès la montée vers le parking du lieu-dit Egerten. La neige était bien là en quantité (40cm env.). Il y avait l’embarras du choix parmi les chemins : nous avons suivi le losange jaune vers le sud du sommet du Blauen (coté soleil bien sûr). Des skis de fond et des marcheurs avaient déjà fait une trace. Une heure plus loin, il fallait quand même monter vers le sommet : un chemin à droite vierge fera l’affaire. Il nous a fait suer quelque peu parce que sans trace, en pente et sous le soleil : pas grave il suffisait d’y aller tranquillement et d’enlever l’un ou l’autre pull.

Nous voilà après 2h30 d’effort à l’hôtel-restaurant Hochblauen, à 1160m d’altitude, avec une belle terrasse, un panorama enneigé superbe sous le soleil et sans vent. Quelques personnes sont attablées profitant du soleil et de la température agréable. Nous déjeunons dans la salle où nous souffrons de l’ardeur du soleil derrière la vitre. La carte est restreinte et le service limité au strict minimum : économie de personnel sans doute, pour ce lieu qui a ré-ouvert au printemps 2016 semble-t-il, et est encore en travaux.

Nous entamons le retour vers 14h30 par un chemin direct losange rouge, à la neige bien tassée, en descente légère. Si bien qu’une heure après nous arrivons en vue des voitures. La fraicheur commençant à tomber, nous déchaussons sans s’attarder. Au retour nous rendons les raquettes à Müllheim (super le commerçant, confiance totale). Nous rentrons sur Habsheim, bien contents de la belle journée passée là-haut à s’aérer au-dessus du brouillard et de la pollution. . . A refaire ! dommage que les conditions sont rarement bien bonnes chez nous pour une telle rando ! (texte Georges / Photos Georges et Angèle) – Merci à Georges pour cette initiative.