Historique vélo couché

francis-faure-sur-velocar
Francis Faure sur son Velocar lors du record du monde

Le vélo couché fut inventé par Charles Mochet. Il créa d’abord un vélo à quatre roues pour permettre à son fils de rouler à vélo, sans courir trop de risques de se faire renverser par une voiture. Il créa ensuite des vélos à quatre roues et deux sièges, qu’il appela « vélocars » ancêtres des vélomobiles, qui furent un succès en France, pays ruiné par la Première Guerre mondiale où la voiture était trop chère et où ce véhicule constituait un moyen rapide de se déplacer.

Il créa aussi son premier vélocar à deux roues, composé de roues de 50 cm de diamètre, d’une longueur de 146 cm et doté d’un siège ajustable. Il proposa à Henri Lemoine de participer à des courses cyclistes afin de montrer la supériorité de son vélo sur les vélos classiques mais celui-ci refusa. Francis Faure (qui n’avait aucun lien de parenté avec Benoît Faure) releva le défi. Les autres cyclistes se moquèrent de lui au début de la course, mais il les devança rapidement d’une large tête. Il gagna ensuite toutes les courses contre les meilleurs cyclistes d’Europe.

 Manuel Morand, un coureur routier, gagna le Paris-Limoges en 1933 sur un vélocar construit par Charles Mochet. Le 7 juillet 1933, Francis Faure battit le record de l’heure à vélo en effectuant 45,055 km en une heure. Le précédent record était alors de 44,247 kmen une heure, effectué par le champion Oscar Egg, vingt ans plus tôt.

 Le 3 février 1934, une commission de l’Union Cycliste Internationale déclara que ce type de vélo n’était pas acceptable pour les courses, et retira son titre du record de l’heure à Francis Faure. Ce vélo fut alors interdit dans les compétitions de l’UCI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.